L'édition 2007 du Festival de jazz de Draguignan est bouclée.
La programmation est à la hauteur de l'évènement :

- jeudi 13 décembre 2007 - 21 heures
Théâtre Communautaire - Draguignan

CHICAGO BLUES FESTIVAL

_DSC0332a_lurrie_bellLURRIE BELL (chant, guitare)
Lurrie Bell est né le 13 décembre 1958 à Chicago.Il est le fils du grand harmoniciste, chanteur  Carey Bell. C’est à l'âge de 7 ans, qu’il emprunte la guitare de son père et apprend la guitare tout seul, mais influencé par les musiciens de Chicago comme Eddy Taylor, Big Walter Horton, ou son cousin Eddy Clearwater. Il travaillera également beaucoup avec le "patron" de son père Muddy Waters. Dès l'âge de 17 ans, il débute une carrière professionnelle qui le fera jouer au côté des plus grands notamment de son père avec qui il entretient une complicité musicale remarquable. Après avoir enregistré plusieurs CDs, il apparaît aujourd’hui comme l’un des meilleurs chanteurs guitaristes de sa génération.

On peut rappeler son passage mémorable en 1980 àsalernes, au sein du groupe de son père pour un concert exceptionnel qui vit ce tout jeune homme s’affirmer commu un futur “grand”.

EDDIE_TAYLOR_JR_COL_PICTEDDY TAYLOR Jr (chant, guitare)
Lui aussi est le fils d’une légende du blues, le chanteur guitariste Eddy Taylor, l’un des créateurs du blues moderne qui s’illustra notamment auprès de Jimmy Reed et John Lee Hooker. Eddy fait revivre le style mis en honneur par son père mais y apporte sa propre personnalité.
En effet,Eddy est un artiste d’aujourd’hui, un guitariste accompli, qui nous offre un blues vivant et passionnant. Une découverte à ne pas manquer.

TAIL DRAGGER (chant)
Né en 1940, le chanteur Tail Dragger s’est formé auprès des maîtres légendaires de Chicago et notamment du grand Howlin’ Wolf qui lui a d’ailleurs donné son surnom.
Il pratique avec beaucoup de feeling, un style de chant aujourd’hui presque disparu. Un art vocal issu du Sud profond mais qui intègre l’atmosphère électrique du Chcago Blues des années 50 et 60.

Participent également à ce Blues show l’harmoniciste et chanteur Martin Lang, le bassiste et chanteur Russel Jackson et le batteur Willie Hayes.

- vendredi 14 décembre 2007 - 21 heures
Théâtre Communautaire - Draguignan

STACEY KENT

Stacey Kent grandit à New York, où elle se passionne très jeune pour l’interprétation des standards du jazz par les meilleurs chanteurs, d’Ella Fitzgerald à BIllie Holiday en passant par Frank Sinatra et bien d’autres.Sa carrière prendra son essor lorsqu’elle s'installe à Londres.
A l'époque, elle n'avait aucune intention d'y rester. Elle pensait y suivre un stage d'un an à la Guildhall School of Music. Son talent ne passe pas inaperçu et on l'invite à rejoindre un Big Band.
Stacey Kent n'hésite pas. Cette proposition lui permettra de chanter les transcriptions originales de thèmes joués pendant les années 30 et de parfaire son apprentissage du jazz avec un Big Band, avant de devenir soliste.

Toujours à la même époque, à Oxford, Stacey fait également une rencontre importante dans sa vie, avec le saxophoniste, Jim Tomlinson, qui deviendra son mari et que l'on retrouve à ses côtés sur scène et sur CD, depuis le début de sa carrière.

Humphrey Lyttleton, éminent critique et musicien de jazz, dit de Stacey Kent : "Son registre est magnifique, son phrasé parfait, imprégné d'un swing sans faute".

Mais laissons Stacey elle-même nous parler de sa musique: "J'aime chanter du jazz parce qu'une musique si belle, si parfaite, me permet de m'exprimer avec transparence et authenticité, sans fioritures".

Une grande soirée en perspective avec le privilège de la rencontre avec la nouvelle diva du jazz.

- samedi 15  décembre 2007 - 21 heures
Théâtre Communautaire - Draguignan

DAVID MURRAY BLACK SAINT QUARTET

Du blues, du jazz, du gospel, il y a tout cela dans la musique de David Murray, saxophoniste natif de la côte Ouest, élevé dans le giron de l’Eglise, émancipé aux vents libertaires des années 70, statufié sur le toit du jazz qu’est New York dès les années 80. Depuis, il s’est installé à Paris, d’où il est reparti en quête d’aventures sonores… Sans jamais chercher à faire table rase du passé. Sans racines, nul avenir.


Black Saint. Un label italien mythique qui  acélébré la Great Black Music au travers de sessions légendaires.  C’est l’esprit de ces productions que David Murray réactive aujourd’hui sur scène et sur disque. Un nouveau Black Saint Quartet,  plus de vingt ans après, une nouvelle formule qui investit le répertoire créé sur ce label mais propose aussi de nouvelles compositions.

David Murray réalise la synthèse entre les maîtres classiques, leur passion du son, les ténors chaleureux du monde du blues, la hardiesse des boppers et la passion du meilleur free.

C’est sans conteste l’un des grands dujazz d’aujourd’hui. Nous l’avions applaudi à Draguignan au sein d’un groupe très spécila : Les Gwo Ka Masters où il nous avait dispensé une musique chatoyante et rythmée.

Au sein du Black saint Quartet, nous pourrons l’entendre encore plus longuement pour notre plus grand plaisir.

INFORMATIONS :
INFORMATION / RESERVATIONS : 04 94 50 59 59